Zone pastorale d’Oveng

0
113

La paroisse Saint Joseph d’Oveng fête son 75e anniversaire. Un événement qui marque particulièrement le troisième dimanche de l’Avent 2017 en ce 17 Décembre. 

Élevez les prières pour demander à Saint joseph de reprendre sa place de patron était un moment fort de cette célébration.  La rénovation de l’église paroissiale d’Oveng rentre dans l’idée du diocèse dont le projet est de renouveler toutes les paroisses endormies. L’une des recommandations fortes du synode de 2015. Un projet pertinent réalisé qui vient redonner vie à Oveng. C’est d’ailleurs ce qui a motivé Monseigneur l’Archevêque à consacrer de nouveau l’édifice paré de ses nouveaux vêtements. La vieille église a revêtu ses plus beaux vêtements comme au jour de sa naissance. Oveng construite par le Révérend Père Vankaly de nationalité allemande bénéficie de nombreuses attentions de l’Archidiocèse qui voudrait  faire de lui un grand pôle où les grands événements pourront être organisés. D’où l’appel de Monseigneur Jean MBARGA au curé et à toute son équipe à doter la paroisse de plusieurs autres infrastructures lui permettant de répondre à l’avenir aux sollicitations de l’Archidiocèse. En premier, une maison pour loger les sœurs qui se « retrouvent dehors sans logement ».

C’est en 1940, qu’a eu la pause de la première pierre par Mgr Renée Marie Graffin. Le 20 décembre 1942, première consécration. 1943, rétrocession à l’archidiocèse. Les Travaux et coups à réaliser sont un don gratuit obtenu d’un chef d’entreprise des travaux publics. L’Abbé Martial ELONDOU, curé actuel travaille avec toute sa communauté y compris les élites. Ce qui lui a permis de réaliser ces trois projets alors qu’il n’a fait que trois ans : la grotte mariale, la place Saint Joseph et la réhabilitation de l’église. Trois ans trois grandes réalisations. Le vœu cher de toute la communauté c’est de voir leur paroisse devenir un sanctuaire : celui de la Sainte Famille. Et souhaite abriter la clôture de l’année mariale en octobre 2018 n événement diocésain qui enrichirait d’une page leur histoire paroissiale.

CEN, cfmy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Bienvouloir rédiger votre commentaire!
Bienvouloir entrer votre nom ici