Séminaire annuel des évêques du Cameroun

0
38

Depuis le 06 Janvier dernier, les évêques du Cameroun séjournent sur la colline de Mvolyé au siège de la CENC. C’est dans le cadre de leur 41e assemblée annuelle.

La formation des futurs prêtres c’est l’importante question au centre de ces assises. « La ratio Fundamentalis Institutionis Sacerdotalis, don de la vocation sacerdotale » c’est le thème retenu pour la réflexion. Un document sur la formation dont la première parution date de Janvier 1970 revue en 1990. Vient donc d’être renouvelé. Le thème est actuel et son acuité et même sa pertinence ne sont plus à démontrer.  Sont concernés : évêques, responsables des grands séminaires (recteurs, pères spirituels et chargés des études). Deux personnes ressources venues de Rome : les Révérends Pères Dominguez Fernando et Guy Bognon Lissiennou de la Congrégation pour le clergé invités par le collège des évêques camerounais. Ils ont pour mission : présenter en profondeur le document aux participants et les amener à faire un bon usage. Pour les évêques du Cameroun, il s’agit de l’accueillir et de l’approfondir car d’après Mgr Samuel KLEDA, Archevêque de Douala, président de en exercice de la CENC la formation des prêtres agents de l’évangélisation, n’est pas à prendre à la légère. L’on pourrait dire que le choix de ce thème n’est pas un fait de hasard. Pour les évêques du Cameroun, c’est donner les outils au futur prêtre lui permettant de répondre avec efficacité aux nouveaux défis auxquels il est appelé à faire face dans un monde en perpétuelles mutations. Les travaux ont officiellement débuté depuis ce 08 Janvier 2018 en présence du Chargé d’Affaires de la Nonciature Apostolique.

 CEN, cfmy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Bienvouloir rédiger votre commentaire!
Bienvouloir entrer votre nom ici