Sanctuaire Saint Joseph d’Esse, deux nouveaux espaces de prière inaugurés

0
209

Mgr Daniel EWOLO BODO Vicaire Général en cette solennité de la fête Dieu, a effectué sa première descente au Sanctuaire Saint Joseph d’Esse.

Il a procédé à la bénédiction et à l’inauguration de la grotte du Saint Rosaire de Fang-Bikang.  La communauté des fidèles dudit  poste c ventral a eu la grande joie de vivre cet événement qui vient les revigorer dans leur vie de foi. Longtemps ils ont eu l’impression de rester marginalisés. La Très Sainte Vierge Marie trône désormais dans l’espace qui lui a été réservé. C’était en présence de toute cette petite communauté qui n’a pour seule et vraie élite que le Christ lui-même. Comme Bikoé, un autre poste central où Mgr l’Archevêque a implanté la Sainte Croix au mois de Mars dernier, Fang Bikang est lui un site pour les pèlerinages en tant qu’une entité du Sanctuaire.

Du côté du Sanctuaire lui-même, la chapelle d’adoration qui elle aussi a été bénie reçu son nouveau locateur Jésus au Saint Sacrement qui de manière permanente restera exposé. Le Sanctuaire vient donc de s’enrichir d’un nouvel espace de prière qui vient s’ajouter au riche patrimoine qui existe déjà : la place Saint Joseph, la pietà, la sainte croix, la grotte de la  Sainte Famille, une chapelle pour les messes pendant les pèlerinages, un centre d’accueil. Mgr Daniel EWOLO BODO et le Recteur du Sanctuaire l’Abbé Jean Augustin OTU NTOLO, ont encore lancé un appel à tous dévots et non dévots de Saint Joseph d’effectuer le déplacement pour Esse devenu une véritable source de grâces par l’intercession de ce Saint qui donne des réponses à tous ceux qui lui confient leurs soucis. Des résultats obtenus en termes de miracles depuis l’érection de la paroisse en sanctuaire sont très nombreux. Petit à petit, le Sanctuaire s’accommode pour répondre efficacement aux exigences des missions qui sont les siennes. Pour le président délégué du conseil pastoral paroissial, le vœu et le besoin d’avoir sur une communauté religieuse restent un besoin pressant.

CEN, cfmy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Bienvouloir rédiger votre commentaire!
Bienvouloir entrer votre nom ici