Premier Janvier 2018

0
70

En la solennité de Marie Mère de Dieu, l’Archidiocèse de Yaoundé dans le cadre des activités de l’année mariale, a organisé un pèlerinage au Sanctuaire Notre Dame de la Paix de Nsimalen, ce 1er Janvier 2018 comme chaque année.

Prier en faveur de la Paix, c’est la principale intention qui a été confiée à la Mère de Dieu, Reine des Apôtres et Patronne du Cameroun.  L’urgence de la nécessité de la paix en famille au Cameroun car la paix est la seule voix de la sans elle rien ne peut se construire pour la vie en société. C’est dans cette logique que s’inscrit Mgr Jean MBARGA pour répondre à l’appel du Saint Père François qui appelle toutes les nations à être solidaires et compassant vis-à-vis tous les déplacés. Situation dans laquelle se trouve le Cameroun a expliqué le célébrant principal de cette première eucharistie de l’année 2018. Son appel était donc à l’intensification de la prière afin que le Seigneur la donne en abondance tout au long de cette année.

Marie présentée comme la Mère ancestrale c’est la nouvelle appellation proposée ce jour pour honorer la Reine du ciel, la Patronne du Cameroun. Elle qui doit entrer dans les familles et répandre sa bénédiction pour le rayonnement des familles et de tout le continent africain. Mgr s’est exercé à présenter les sagesses qui caractérisent la Sainte Vierge Marie, Mère du Christ: la confession de foi en Dieu, le témoignage de la puissance de la foi et la disponibilité.

CEN, cfmy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Bienvouloir rédiger votre commentaire!
Bienvouloir entrer votre nom ici