Paroisse Marie Médiatrice d’ETOUDI

0
452

Historique de la paroisse Marie Médiatrice d’ETOUDI

De la préfecture du Cameroun à l’Archidiocèse de Yaoundé (1955), quatre dates restent importantes : 1901: Mvolyé ; 1931: Etoudi ; 1949: Mokolo et 1950: Cathédrale.

En effet, la fondation d’Etoudi est l’œuvre d’un laic engagé, Monsieur Petrus ASSIGA. Ayant retenu l’attention des premiers missionnaires, les Pères Pallottins, pionniers de l’annonce de la bonne Nouvelle chez nous, ASSIGA pour son zèle ardent, recevra une promesse : la création d’une paroisse chez lui à Etoudi. Du fait de la première guerre mondiale (1914-1918), le projet sera étouffé et ne pourra prendre corps ni se réaliser. Car l’Allemagne perd la guerre, et les Pallottins sont expulsés du Cameroun, avec le père BAUMANN, dernier PAllottin à se rendre aux alliés. Ce dernier exhorte Petrus ASSIGA de poursuivre l’œuvre missionnaire et apostolique qu’ils ont ensembles entrepris. Son dévouement pour le christ est total et sincère. Il réussit à maintenir allumer la flamme de la foi reçue.

Avec l’arrivée des spiritains, Petrus ASSIGA se rapproche d’eux avec le même engouement. Pour lui, il n’est pas question de renoncer à la construction d’une église chez lui, dans son village natal. D’où sa demande adressée à Monseigneur François Xavier VOGT, en 1928 celle d’avoir une église à Etoudi. De 1928-1930, le Père GRAFFI est animateur de la chapelle d’Etoudi pendant ce temps, les études pour la création d’une paroisse se poursuivent. Début 1931, une grande case chapelle est construite par le père HERBARD, qui construit aussi une menuiserie et une case d’habitation. Le 05 Mai 19 31, 22 hectares de terrain sont cédés à Mgr VOGT en présence de JOUBERT, chef de la subdivision de Yaoundé ; Charles ATANGANA NTSAMA, chef Supérieur, Joseph MBARGA, chef de village assisté des notables : Joseph TAMA, Pierre MENANGA, NKOUDOU NOA, MBOUDOU NGONO, Makarius ONDGUI, du Père HERBRARD et de toute la population d’Etoudi. Les donateurs : AHANDA EDZIGUI, AHANDA MBAZOA, Alexandre FOE.

De 1931-1935, le père HERBRARD célèbre la messe chaque dimanche non plus à Emana mais sur le site actuel de la paroisse jadis appelé ndzong minkot minfon. En 1936, la création juridique de la messe d’Etoudi, car toutes les conditions ecclésiales sont réunis pour que pierre ASSIGA bénéficie de la promesse de Mgr VOGT. En 1937, s’ouvre le tout premier cahier de visites pastorales d’Etoudi. C’est ainsi que l’implantation de la mission d’Etoudi marque la troisième étape de la vie de Pierre ASSIGA. Il devient de ce fait le premier chef catéchiste jusqu’ à sa mort.

Liste de tous les curés ayant servi à Marie Médiatrice d’Etoudi

Père Laurent HEBRARD (1931-1935); Père Ernest ZELLER (1935-1945); Père Alphonse KLEINDENZ (1945-1947); Père Joseph KAPNER (1947-1950); Abbé Christophe MVOGO (1950-1951); Père Charles SHWARTS (1951-1952); Père Antoine Laurent (1952-1957); Abbé Lucien MANGA ( 1957-1961); Abbé Théophile AWANA (1961-1962); Abbé Wenceslas MVOGO (1962-1966); Abbé Joseph NDZINGA (1966-1971); Abbé Jean Baptiste BIYIDI (1971-1972); Père François MUNNO (1972-1978); Père Hilario BIANCHI (1978-1985); Père Alberto SANSANBUSITI (1985-1988); Abbé Jean Claude EKOBENA (1988-1989); Père Pedro FARINA GARCIA (1989-1990); Père Joseph Manuel CONDE ELOLA (1990-1995); Père Enrike Maron Miguel GUEDEDJA (1995-1999); Père Joseph Manuel CONDE ELOLA (1999-2000); Abbé Philippe Georges BALLA (2000-2004); Abbé Nicolas ESSOMBA MEBENGA (2004-2005); Abbé Joseph ESSOMBA (2005-2007); Abbé Nicolas ESSOMBA MEBENGA (2007-2012); Abbé Luc Deluxe BIKOULA NYIMI (2012-2013); Abbé Michel Parfait AHANDA BILOA (depuis 2013).

Sources : TANA AHANDA, un missionnaire laïc; Pierre ASSIGA, Yaoundé, 1989

LAISSER UN COMMENTAIRE

Bienvouloir rédiger votre commentaire!
Bienvouloir entrer votre nom ici