Méditation du Jeudi 26 Janvier 2017

0
18

S. Thimothée et S. Tite, évêques (Mémoire)
2 Tm 1, 1-8 / Ps 23 (24), 1-2, 3-4ab, 5-6 / Mc 4, 21-25

Au lendemain de la célébration de la fête de la conversion de Saint Paul, l’Eglise nous donne de faire mémoire de ses deux collaborateurs les plus proches : Timothée et Tite. C’est à eux que sont adressées trois Lettres de Paul, dont deux sont destinées à Timothée et une à Tite.

Timothée est un nom grec et signifie « qui honore Dieu ». Alors que dans les Actes, Luc le mentionne six fois, dans ses Lettres, Paul fait référence à lui au moins à dix-sept reprises (on le trouve en plus une fois dans la Lettre aux Hébreux). On en déduit qu’il jouissait d’une grande considération aux yeux de Paul, même si Luc ne considère pas utile de nous raconter tout ce qui le concerne. En effet, l’Apôtre le chargea de missions importantes et vit en lui comme un alter ego, ainsi qu’il ressort du grand éloge qu’il en fait dans la Lettre aux Philippiens: « Je n’ai en effet personne d’autre  qui partage véritablement avec moi le souci de ce qui vous concerne » (2, 20).

Quant à la figure de Tite, dont le nom est d’origine latine, nous savons qu’il était grec de naissance, c’est-à-dire païen (cf. Ga 2, 3). Paul le conduisit avec lui à Jérusalem pour participer au Concile apostolique, dans lequel fut solennellement acceptée la prédication de l’Évangile aux païens, sans les contraintes de la loi mosaïque. Dans la Lettre qui lui est adressée, l’Apôtre fait son éloge, le définissant comme son « véritable enfant selon la Foi qui nous est commune » (Tt 1, 4). Après le départ de Timothée de Corinthe, Paul y envoya Tite avec la tâche de reconduire cette communauté indocile à l’obéissance.

En conclusion, si nous considérons de manière unitaire les deux figures de Timothée et de Tite, nous nous rendons compte de plusieurs données très significatives. La plus importante est que Paul s’appuya sur des collaborateurs dans l’accomplissement de ses missions. L’Eglise veut mettre en lumière la mystérieuse fécondité d’un saint apôtre et la grandeur de deux véritables disciples. Sanctifié par un don gratuit de Dieu, Saint Paul s’est appliqué à rester fidèle à la grâce et cet ardent désir a permis au Christ d’en faire un instrument privilégié. En se convertissant de jour en jour, il a pu communiquer la Bonne Nouvelle en toute vérité et sa conduite paternelle sut ouvrir les cœurs aux dons de l’Esprit Saint.

Prions pour tous ceux qui ont la charge d’apporter la lumière et la vérité du Christ et de convertir les cœurs. Dieu leur demande de rester des pauvres généreux et fidèles au service du Seigneur. Un véritable saint garde comme unique désir de recevoir davantage la miséricorde du Seigneur et de pouvoir le servir jusqu’au bout. Timothée et Tite sont des disciples fervents qui, en écoutant la voix de leur maître, ont répondu dans un don total d’eux-mêmes à l’Esprit Saint.

Tournons-nous vers cet Esprit de lumière et de sainteté. Demandons lui la grâce de ne jamais lui résister mais d’être toujours plus docile à sa conduite et plus poreux à son souffle.

Amen.

Abbé Léonce Aristide MANGA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Bienvouloir rédiger votre commentaire!
Bienvouloir entrer votre nom ici