L’enseignement catholique

1
205

Le siège de la CENC sis à  Mvolyé, vient d’abriter la rencontre des responsables nationaux de la Sous- Région Afrique Centrale. C’était du mardi 24 au vendredi 28 Janvier 2017.

Sous la supervision de Monseigneur Georges NKUO, évêque du diocèse de Kumbo, président de la commission épiscopale chargée de l’éducation catholique. Tous les pays ont répondu présents. La réflexion était meublée par deux thématiques majeures à savoir : l’organisation solidaire de l’OIEC entendez Organisation Internationale de l’Education Catholique dans la Sous-Région Afrique Centrale et l’Evaluation de l’Enseignement Catholique en Afrique Centrale. Les objectifs fixés sont la création d’une chaine de solidarité visant à sauvegarder l’intérêt de l’école catholique partout où elle se trouve en Afrique Centrale, l’identification des champs d’intérêts communs aux différents organisations Nationales, rendre visible l’OIEC dans la Sous-Région en créant un lien entre l’Office et les écoles, la mise en place d’une organisation sous régionale de l’OIEC en Afrique Centrale qui sera un cadre d’échanges, de partage et concentration entre les membres, passer au scanner les réalités de l’Enseignement Catholique dans les différentes pays d’Afrique Centrale, les fortes résolutions tirées permettront de redynamiser l’Enseignement Catholique à travers une évaluation de la situation actuelle des écoles catholiques. L’OIEC est créé depuis 1952 et supervise environ 210 000 écoles dans le monde pour 46 000 000 d’élèves dans 100 pays. La visite de certaines écoles semi-rurales et urbaines dans les diocèses d’Obala et de Yaoundé ont permis à Monsieur Philippe Richard secrétaire de l’OIEC et tous les participants de prendre connaissance de certaines réalités. Et la rencontre d’avec le Vicaire Général Mgr Engelbert René FOUDA OWONA ce vendredi matin à la CDO a donné lieu à un échange conclusif satisfaisant sur les Tavaux qui promettent des lendemains meilleurs à l’enseignement catholique qui doit continuer à vivre.

CEN, cfmy

1 COMMENTAIRE

  1. Depuis quelques mois je suis en re traite comme on dit après avoir enseigné dans des Ecoles chrétiennes la philosophie (CAPES) + titulaire d’un Doctorat en Sciences Humaines.

    Ma femme est de provenance d’Afrique de l’ouest: je vis actuellement Toulouse et serait très attentif à toutes propositions
    professionnelles que vous pourriez me faire.

    Meilleurs Sentiments pour votre mission éducative en Afrique

    Jean louis Blaquier
    31 rue de Cugnaux
    Résidence Sarraut B/34

    31300 Toulouse
    France

    je parle anglais espagnol, un peu arabe

    et je connais assez bien la Côte d’Ivoire, le Cameroun, le
    Maroc et je vais fréquemment àEdimbourg où vivent mes
    deux filles : Marya et Sibylle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Bienvouloir rédiger votre commentaire!
Bienvouloir entrer votre nom ici