JDJ – 2019

0
111

« Joseph fit ce que l’ange lui avait prescrit »

Comme il est déjà de coutume chaque année dans l’Archidiocèse de Yaoundé, les jeunes se sont une fois de plus réunis dans un esprit de convivialité et de communion intense pour célébrer les 16 et 17 février derniers, les Journées Diocésaines des Jeunes (JDJ). Après l’expérience de Mimboman (Don Bosco) en 2018, cette année l’aumônerie des lycées et collèges – enfance et jeunesse nous a conduit vers l’Institut Saint Joseph Mukasa de Nkolbisson pour cet événement toujours aussi particulier.

Tout a commencé très tôt le matin du samedi 16 février, par une marche pèlerine qui conduisait, près de 3000 jeunes issus de toutes les paroisses de notre diocèse, du sanctuaire Sacré-Cœur de Mokolo au stade de l’Institut Saint Joseph Mukasa de Nkolbisson, théâtre de cet événement. C’est donc dans la prière et la communion fraternelle que nos jeunes ont traversé quelques artères de la ville de Yaoundé, confiant au Seigneur par l’intercession de sa très Sainte Mère, la situation de notre pays et celle des jeunes en particulier. S’en suivra des enseignements en ateliers, par lesquels, les jeunes ont eu l’occasion d’apprendre sur les questions de foi, de société et de vie en général.

Nous étions ensuite aux environs de 18h, quand Mgr Jean Mbarga, Archevêque Métropolitain de Yaoundé, venait marquer de sa présence cet événement qui lui tient toujours à cœur. En commençant par un exposé, le père évêque invitait toute cette jeunesse à prendre saint Joseph, dans son humilité, sa chasteté, sa bravoure et son silence, comme modèle de vie et clé de la réussite. Par la suite, débutait la messe pontificale que Monseigneur a célébré. Ce dernier lors de son homélie, invitait les jeunes à être forts de la grâce de Dieu, à aller à la messe et à communier.

Par une animation digne d’une jeunesse chrétienne active, la température montait d’un cran, ce qui donnait un plus grand éclat à nos JDJ. C’est dans ce sens qu’il sera organisé des jeux concours qui mettaient en compétition les paroisses représentées à cet événement. Une paroisse qui se sera démarquée à ce moment des autres, était la paroisse sainte Anne d’Obili, qui remportera les compétitions de meilleure chorale et quiz de l’intelligence, pour ne citer que ceux-là. Puis vers 3h du matin venait le moment sacré, durant lequel, le Christ notre Seigneur venait à la rencontre de chaque pèlerin, à travers l’adoration au Très Saint Sacrement, moment d’intense prière. Les jeunes, élevant leurs voix vers le Très Haut, confiaient toutes leurs situations. Même le froid qui traversait ne pouvait ébranler à ce moment-là, l’intimité entre le Christ et sa jeunesse.

Cette veillée se terminait donc le matin de dimanche par une messe d’envoi en mission, célébrée par le Rev. Père Etoundi Essama, vicaire épiscopal de la zone de Nkolbisson. Dans son homélie, il invitait les jeunes à laisser retentir en eux l’appel du Seigneur reçu en ces JDJ, en intégrant les groupes et mouvements ecclésiaux, ou en s’engageant à une vie religieuse. Prenant aussi la parole pour conclure l’abbé Annick Mbo, aumônier diocésain des jeunes, tout en relevant la qualité disciplinaire dont ces derniers ont su faire preuve, les invitait aussi au rendez-vous des JDJ en 2020, dans la zone pastorale de Messamendongo.

Joseph ESSOMBA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Bienvouloir rédiger votre commentaire!
Bienvouloir entrer votre nom ici