Education: L’enseignement privé en concertation

0
53

Dans le cadre de leur plateforme, les Secrétaires Nationaux de l’Enseignement Privé du Cameroun, ont tenu ce 30 Juillet 2019, une rencontre au siège de la Conférence Épiscopale Nationale du Cameroun.(CENC).

A l’entame des travaux, un ordre du jour en trois points a été communiqué à l’assemblée:
– La lecture et l’amendement du rapport de la dernière session tenue le 12 décembre 2018 au Complexe islamique de Tsinga.
– Le suivi des résolutions et recommandations.
– L’évaluation de la relation Etat-secteur de l’Enseignement privé au Cameroun.
Au cours des travaux, les SENATS se sont attardés sur la Lettre  d’observation que leur avait adressé le 04 juin 2019, le Ministre de l’Education de Base (MINEDUB). Ils ont aussi examiné les conditions d’octroi de la subvention MINEDUB à l’Enseignement Privé; les nouveaux curricula qui font l’actualité; les états de paiement des subventions MINESEC et MINEDUB pour le compte de l’exercice 2018; la quatorzième Commission nationale de l’Enseignement Privé de Base prévue du O6 au 07 août 2019; la question de la représentativité de l’Enseignement Privé aux deux Conseils de l’OBC et du GCE Board.
A cette liste exhaustive des points à l’ordre du jour s’est ajouté une problématique importante : là question de la paix au Cameroun à la veille d’une nouvelle rentrée scolaire, et l’exploitation à des fins politiques, du tribalisme avec des risques de déstabilisation des relations entre les Camerounais.  Des contributions pertinentes et constructives en faveur d’une paix durable ont été apportées et qui constitueront sans aucun doute, un écho agréable de cette voix de l’Enseignement Privé. Dans leurs différents propos, les SENATS se sont montrés convaincus d’un avenir de la société camerounaise passant par une Education de qualité dans une société de Justice et de Paix.
Dans son mot de bienvenue, le Sécrétoire à l’Education Catholique, l’Abbé Benoît Marie NDONGO ANDEGUE a appelé à la pérennisation de le Plateforme des SENATS  de l’Enseignement Privé qui s’impose comme un cadre de concertation, d’échanges, de réflexions sur les enjeux de l’Education aujourd’hui, et de prise de résolutions utiles pour l’intérêt commun des Ecoles privées.
Mandatés par les différentes hiérarchies de leurs Organisations, a souligné l’Abbé Benoît Marie, les SENATS ont pour défi d’être les portes-étendars et les défenseurs des intérêts de l’Enseignement Privé. Pour y parvenir le SENAT catholique a exhorté ses pairs à parler d’une seule voix et à travailler solidairement à la recherche des solutions aux problèmes qui les interpellent tous.
M.Manga/celcom/ CENC/ 30-7-2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Bienvouloir rédiger votre commentaire!
Bienvouloir entrer votre nom ici