Cérémonie de sortie solennelle de la cinquième promotion du CEFOJED baptisée « Promotion Epiphanie ».

0
61

C’est une double action de grâce qui se célèbre en ce 10 janvier 2020 sur la colline de la paroisse St Pierre et Paul de Messamendongo. La grâce d’une nouvelle année augurant la possibilité d’un nouveau départ, d’une nouvelle chance et la grâce pour les jeunes apprenants du CEFOJED d’être diplômés. En effet, au terme de six mois d’apprentissage dans les domaines de l’agro-alimentaire et de la coiffure, une cérémonie solennelle de sortie est organisée pour marquer d’une pierre blanche cet évènement. Il s’agit là de la 5ème promotion baptisée « Promotion Epiphanie ».

Le CEFOJED étant une institution chrétienne-catholique dirigé par Caritas-Yaoundé, il était de bon ton que cette cérémonie débute par une célébration eucharistique. Ladite célébration a été présidée par Mgr Blaise P. FANGA, aumonier diocésain de la Caritas-Yaoundé. Il était assisté par le curé de la Paroisse St Pierre et Paul de Messamendongo. Dans son homélie, Mgr Blaise a convié tous les chrétiens à la prière. De manière spéciale, il a exhorté les nouveaux promus à être de bons ambassadeurs du CEFOJED à travers le bon accueil, l’amabilité et l’honnêteté dans leurs différents commerces.

Une fois ces bons conseils prodigués, la parole a été donnée à la représentante des étudiants sortants. Et c’est avec une certaine assurance non dénuée d’émotion que cette dernière a remercié les prêtres, formateurs et encadreurs pour poser au final la doléance d’un soutien financier dans l’ouverture de leur petit commerce. Par la suite, M. Gaston encadreur dudit centre de formation a pris la parole pour dresser un état des lieux, noter les défis à relever et présenter les perspectives. Et c’est au terme de ce discours que Mgr Blaise a procédé à la remise en main propre des diplômes aux étudiants sortants sous les « youyou » et cris de joie des membres de leur famille.

C’est dans cette ambiance festive que la messe s’est achevée et qu’un repas de circonstance s’est partagée entre les convives et les nouveaux diplômés.

Ghislain J. BEKONO

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Bienvouloir rédiger votre commentaire!
Bienvouloir entrer votre nom ici