Caritas en oeuvre à la paroisse Christ-Roi de Tsinga

0
71

Christ-Roi de Tsinga: La Caritas paroissiale soutient les enfants vulnérables pour la nouvelle année scolaire.

«Un enfant un cahier» c’est une opération nouvellement mise sur pied par la Caritas de la Paroisse Christ Roi de Tsinga. La première édition a eu lieu ce dimanche 11 Septembre 2016. Pour le compte de l’année scolaire 2016-2017, les enfants vulnérables étaient la principale cible. Environ quatre-vingt enfants soit huit répertoriés par le bureau de la Caritas et le reste par les responsables des CEV (Communautés ecclésiales Vivantes) que comptent la paroisse : s. Philippe (derrière la Foire), s. Pierre (Nouvelle route Bastos), S. Thomas (derrière la Boulangerie Socropole), S. Simon, S. Paul (Montée 8e), S. André (entre la Mosquée et la nouvelle Mairie), S. Barthlémy (derrière PEMI), S. Mathias (Jean Mermoze Nkoukouma). De la maternelle en terminale, enseignement général et technique, anglophone et francophone, chacun est rentré avec un kit contenant : cahiers, sitlos, crayons, gomme, ardoises, trousses, crayons de couleur, règles et craies. Les kits variaient selon les classes. C’était en présence de Mgr Engelbert René FOUDA OWONA, curé de la paroisse qui lui-même a remis les paquets à certains de ces enfants rentrés avec du sourire aux lèvres : «elle est gentille, je suis content» déclare le petit bénéficiaire s’adressant à Madame Secrétaire de Caritas. Les fournitures remis aux enfants ce dimanche, sont des dons de certains paroissiens venus en appui aux efforts des membres de la Caritas. Les enfants reçus appartiennent aux huit CEV.

Cette initiative que les responsables du bureau : Monsieur Albert Mbomè président (membre depuis 20 ans) ; Madame Mbarga Messomo, secrétaire et Rose Patricia Yondo chargée des finances, entendent poursuivre s’inscrit parmi les activités retenues dans le plan d’action de leur association pour cette année. La recollection des membres au mois de février qui avait pour thème : « la charité dans le sens chrétien », la visite des malades avec écoute et partage de la Parole de Dieu, la visite des mineurs de de la Prison Centrale de Kondengui pendant le temps de carême, la visite aux vieillards de Béthanie Viacam, la participation à la journée diocésaine de la miséricorde et bien d’autres actes se comptent parmi les réalisations de cette année de la miséricorde. Des vêtements, des denrées périssables et non périssables constituaient l’essentiel des dons remis lors des descentes sur le terrain.

CEN,cfmy

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Bienvouloir rédiger votre commentaire!
Bienvouloir entrer votre nom ici