Atelier de formation du CDJP à Oyegue

0
16

Ce mercredi 23 octobre 2019, une équipe de la Commission Justice et Paix est descendue à la Paroisse Saint Pierre et Paul d’Oyegue à la demande du Curé et l’équipe zonale justice et paix pour y animer un atelier. Au regard des problèmes que vivent les populations de cette partie de notre archidiocèse notamment ceux liés à la terre et plus précisément la question foncière et la question de l’héritage ou succession tout ceci causant trop de conflits au sein des familles dans son fonctionnement et dans son organisation. Ainsi le panel constitué de M. Daniel ZOA et de Mme Viviane Toukombo a entretenu les participants sur ce que c’est qu’un héritage et les ayants droit.

Dans son allocution M. Daniel ZOA a tenu à préciser qu’on ne peut parler de succession sur l’héritage de quelqu’un(Elik) que si celui-ci est mort. Puis il a expliqué les conditions à remplir pour qu’un ayant droit prétende bénéficier des biens du défunt. Entre autres l’ayant droit ne devrait pas être à l’origine ou complice de la mort du défunt… Par ailleurs il a déroulé l’ordre successoral partant des descendants (enfants du défunt) premier sur la liste, les ascendants et les collatéraux. Sur ce point il a insisté sur la part du conjoint survivant (veuve ou veuf) qui résulte de la liquidation de la communauté.

Avant de passer à la problématique foncière les participants ont été édifiés sur la question de l’usufruit. Pour finir l’intervenant est revenu sur les principes qui fondent une famille. Tout en rappelant qu’une réforme foncière est en cours, l’exposant a entretenu les chrétiens d’Oyegue sur le bien-fondé du titre foncier.  Il a par ailleurs conseillé à chaque participant de se faire établir des titres sur leurs biens immobiliers afin d’être à l’abri des expropriations sans grande indemnisation.

L’atelier s’est achevé avec une séance de questions-réponses au cours de laquelle les participants ont eu l’occasion de poser leurs problèmes spécifiques. Et c’est dans la joie que ceux-ci ont unanimement revendiquer d’autres passages de Justice et Paix chez eux afin de les sortir de l’ignorance. Leurs remerciements sont aussi allés à l’endroit de son Excellence Monseigneur Jean MBARGA qui ne se lasse pas d’être à leur côté.

 

Daniel ZOA

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Bienvouloir rédiger votre commentaire!
Bienvouloir entrer votre nom ici