08 Mars 2017

0
44

Les femmes de l’Archidiocèse de Yaoundé célèbrent la fête Internationale de la femme. C’était à la salle des œuvres de la Cathédrale.

Depuis l’année passée, l’organisation qui jusque-là se limitait  à la distribution du pagne du 08 Mars, à la célébration eucharistique suivie du repas fraternel a connu quelques innovations. La table ronde qui avait pour panélistes les femmes employées de l’Archidiocèse a constitué un élément nouveau. Les exposés à base du thème principal ont donné lieu à un moment de réflexion permettant à ces femmes de s’exprimer sur les questions qui les concernent à leur niveau.

Cette année, l’expérience de la table ronde vient d’être renouvelée. Le thème central : « les femmes dans un monde du travail en évolution : une planète 50-50 d’ici 2030 ». Au cours des réflexions et des échanges, les femmes de l’Archidiocèse ont pris conscience que la parité dont il est question existe depuis la création de l’homme et de la femme par Dieu. C’est ce que la Révérende Sœur MESSINA de la Commission Caritas Diocésaine s’est attelée à démontrer. Cependant, elles se sont rendues compte qu’il est question de la complémentarité entre l’homme et la femme, c’est à cela qu’il faut travailler se sont-elles résolues. D’autres nouveautés : le match de Hand-Ball opposant les femmes à leurs collègues hommes, l’exposition vente, le défilé de mode pour l’élection Miss Kaba 2017 ont dévoilé de nombreux talents. Le tout couronné par la célébration eucharistique présidée par Monsieur l’Abbé Emmanuel Thaddée ABENA, Econome diocésain. Deux employés : Monsieur Ferdinand EKOBENA et Madame Bénédicte YOMO qui viennent de prendre leur retraite ont reçu les hommages de tout l’Archidiocèse pour les loyaux services rendus pendant de longues années à la CDO et à la Procure.

CEN, cfmy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Bienvouloir rédiger votre commentaire!
Bienvouloir entrer votre nom ici