Services centraux de l’ADY : récollection du temps de l’Avent

En ce temps de l’Avent, les employés des services centraux de l'ADY se sont retrouvé à Mvolyé ce Samedi 22 Décembre 2018 pour une récollection marquée par la présence de Monseigneur Jean MBARGA.

0
16

Les employés des services centraux de l’Archidiocèse de Yaoundé ont pour coutume de se réunir pour se concerter, méditer et prier de façon particulière deux fois par ans, pendant le temps de l’Avent et celui du Carême. En ce temps de l’Avent, ils n’ont pas failli à la tradition et se sont retrouvé à Mvolyé ce Samedi 22 Décembre 2018 pour une récollection marquée par la présence de Monseigneur Jean MBARGA, Archevêque Métropolitain de Yaoundé.

Cette année, les débats, particulièrement houleux tournent autour de « Saint Joseph », la « fraternité » et le « vivre ensemble ». Tout commence par une conférence donnée par M. l’Abbé Valère NSIMI, responsable adjoint du service de constructions et prédicateur du jour qui prodigue à ses collaborateurs un riche enseignement sur la vie et les vertus de Saint joseph, à qui Monseigneur l’Archevêque a dédié l’année pastorale 2018/2019. A sa suite, l’Econome Diocésain, M. l’Abbé Emmanuel Thaddée ABENA prend soin de rappeler à tous le l’extraordinaire rôle qu’a joué le Synode Diocésain de 2015 dont les conclusions ont orienté la vie du Diocèse tout d’abord dans le thème de l’Ecclésialité qui invitait les chrétiens à « aimer le Christ et à bâtir son Eglise ». Le thème actuel étant la Pastoralité, le prélat s’est efforcé à développer le concept dans ses dimensions prophétiques, sociales, sacramentelles et liturgiques.

Dans son allocution de circonstance, Monseigneur Jean MBARGA, en étroite ligne avec ses prédécesseurs a étalé la profondeur de la vie de Saint Joseph qui, au-delà de toutes les vertus qui lui sont attribués se résumait à la prière et au travail. Selon lui, les employés de l’Archidiocèse de Yaoundé sont, à l’image de Saint Joseph des « fonctionnaires  de Dieu » et des « entrepreneurs ». Ils sont donc invités à plus de créativité, d’innovation et surtout de projection dans la prière.

La célébration eucharistique vient clore les débats après des ateliers conduits par l’Econome Diocésain. Un paquet symbolique, dont de Monseigneur l’Archevêque a été remis à chaque employé aux termes de cette fructueuse journée.

Yannick BENE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Bienvouloir rédiger votre commentaire!
Bienvouloir entrer votre nom ici