Paroisse saint Antoine de Padoue d’Etoug-Ebe city: visite pastorale et pose de la première pierre

0
35

 La double cérémonie de visite pastorale et de pose de la première pierre de la nouvelle Chapelle en construction a eu lieu ce jour en la paroisse saint Antoine de Padoue d’Etoug-Ebe city.

Tout a commencé à 10h lorsque la procession s’est ébranlée vers l’église pour la célébration eucharistique qui était le clou de l’événement. Mgr Jean Mbraga, accompagné du curé de cette paroisse Mgr Séverin Zoa Obama et de 6 autres prêtres a présidé l’eucharistie.  la présidente déléguée du conseil pastoral paroissial a ouvert le bal par une présentation sommaire de l’historique de la paroisse. De là il ressort pour l’essentiel que le premier curé de cette paroisse fût Mgr Frederic Etoundi ancien vicaire général de regrettée mémoire. Le 24 décembre 1979 fût célébrée la vigile de Noël par Mgr Phillipe Ambassa Mimfoumou alors recteur au petit séminaire sainte Thérèse de Mvolyé tandis que l’actuel curé Mgr Séverin était en stage en canonique dans la même institution. La paroisse a déjà connu 15 pasteurs en 47 ans d’âge et elle s’apprête à célébrer son cinquantenaire en novembre 2023.

Au sujet de son homélie de circonstance, l’archevêque métropolitain Mgr Jean Mbarga n’est pas allé du dos de la cuillère à travers sa « spiritualité du tout ». Pour lui en effet, il faut toujours passer de la matérialité d’un fait à sa spiritualité. En s’appuyant sur l’évangile du jour, il a montré que

1- De l’eau materielle H2O, le Christ est passé a l’eau spirituelle qui donne la vie éternelle. 

2- Du temple de Jérusalem comme lieu de culte, Jésus a recommandé l’adoration spirituelle

3- De la nourriture matérielle des apôtres,  Jésus est passé à la nourriture spirituelle qui n’est autre que la volonté de Dieu

4- Enfin, de la relation entre juifs et samaritains, Jésus est passé à la relation spirituelle des disciples du Seigneur qui n’est plus une question de famille, de tribus, de races ou de langue.

 Il va conclure en disant que « tout doit être spiritualiser ». Ce n’est qu’à partir de là qu’on pourra déceler le message de Dieu dans toutes les situations que l’on traverse dans la vie.

La nouvelle chapelle en construction….

La pose de la première pierre est intervenue à la fin de l’eucharistie. Il est à noter tout d’abord que c’est un bâtiment qui coûtera un peu plus de 150 millions de FCFA. A ce jour, 25 millions ont déjà été collectés et les travaux vont effectivement débuter demain 16 mars 2020.

Mgr Jean Mbarga accompagné du Maire de la ville de Yaoundé M. Luc Messi Atangana et des membres du conseil pastoral paroissial ont pour ainsi dire procédé à ladite pose qui matérialise désormais le début effectif des travaux. Rendez-vous a été pris dans 5 ans pour la consécration de la nouvelle chapelle et Mgr Séverin compte sur la générosité de tous et de chacun.

        Yannick Ateba

     MCS Yaoundé

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Bienvouloir rédiger votre commentaire!
Bienvouloir entrer votre nom ici