CRATAD : Réunion mensuelle du conseil de gestion, Février 2020

0
16

Ce lundi 17 février 2020, les prêtres membres du conseil de gestion du CRATAD ont enfilé leurs bottes et sont entré dans les champs pour une visite de la palmeraie d’OTELE. Cette visite s’inscrit dans le cadre de la réunion mensuelle de coordination des membres de l’équipe conduite par l’Abbé Emmanuel Thaddée ABENA.

Tout a commencé par une célébration eucharistique présidée par l’Abbé Barthélémy MAMA dès 12 heures en l’église paroissiale d’OTELE (NKOL MELEN) en présence des fidèles chrétiens de la localité mobilisés pour l’occasion. Le prédicateur implore sur tous la sagesse et la paix de Dieu qui permettront à l’équipe et aux populations de mener à bien les missions qui leur sont assignées dans le processus de développement impulsé par l’Archevêque de Yaoundé. Prenant la parole à la fin de la célébration eucharistique, l’Abbé Thaddée ABENA, président du conseil de gestion a tenu à préciser à tous le contexte de la réunion : « l’Archidiocèse de Yaoundé, par le conseil de gestion du CRATAD veut relancer le développement du Diocèse en général et du CRATAD d’OTELE en particulier. Par conséquent, toutes les activités liées aux terres, à la palmeraie et autres propriétés du Diocèse seront désormais mises à la charge du conseil de gestion et non plus à l’équipe pastorale de NKOL MELEN ou à un quelconque individu ».

Après la belle célébration, plusieurs concertations ont été faites avec les fidèles et le groupe de prêtres qui se préparaient pour la descente sur le terrain. L’objectif est clair : parcourir les 36ha de palmeraie et toutes les installations du CRATAD. Prêtres, hommes, femmes et enfants ont entrepris une marche dans les entrailles de la forêt d’OTELE. La délégation a pu visiter la palmeraie, les installations du poulailler, de porcherie, d’huilerie et propriétés en prenant soin de se renseigner à chaque fois sur l’utilisation faite des terres et du patrimoine diocésain. Un recensement des exploitants de la palmeraie a été fait séance tenante, les problèmes et les questions posées par ces derniers trouvaient des solutions immédiates.

Il a fallu un peu plus de trois heures à l’équipe pour faire le tour du propriétaire. Une randonnée qui a eu le mérite de joindre l’utile à l’agréable car d’une part, tous les participants à cette aventure étaient remplis de sourire, visiblement satisfaits du travail accompli sur le terrain sans oublier d’autre part toutes les vertus engrangées par la marche sportive.

Après ce parcours riche en découvertes et en résolutions, une question perdure : Que fera le CRATAD de tout ce matériel et installations abandonnés ?

En fin de journée, une dernière concertation a permis de dégager quelques orientations :

  • La reconstitution des limites par un plan topographique conduite par l’équipe du cadastre sera faite avant la prochaine réunion ;
  • Les contrats individuels des exploitants de la palmeraie seront préparés et signés pour une mise en exécution à partir du 1er mars ;
  • Les comptes d’exploitations des différents chargés de mission du conseil sont attendus ;
  • Les Curés des paroisses d’accueil sont d’office membres Adhoc du conseil de gestion ;
  • La prochaine rencontre se tiendra le 16 mars 2020 à BIKOP ;
  • La dénomination de la structure change en CRATAD-MFOU-OTELE.

Les Abbés Gaspard MENGATA (Econome Adjoint Archidiocèse de Yaoundé) et François BIKOULA (Responsable du service d’audit interne) ont réhaussé l’éclat de cette randonnée.

L’équipe s’est disloquée en toute convivialité aux encablures de 18 heures.

Yannick BENE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Bienvouloir rédiger votre commentaire!
Bienvouloir entrer votre nom ici