Cérémonie d’ouverture de la première session annuelle de la CEPY à Mbalmayo

0
90

La cérémonie d’ouverture s’est tenue ce 10 mars 2020 au Centre d’accueil Notre-Dame du Perpétuel Secours de Mbalmayo.

Avec pour thème: La mission de l’ Eglise a partir de « Evangelii Gaudium », la session annuelle des évêques qui se tient à Mbalmayo est une occasion pour les sept diocèses que constituent cette conférence Épiscopale Provinciale de Yaoundé de relire de long en large la mission évangélisatrice de l’Église.
Apres avoir accueilli tour à tour le ministre du Travail et de la Sécurité Sociale M. Grégoire Owona, le Délégué Général à la sûreté national M. Martin Mbarga Nguélé, le préfet du Nyong et So’o M. Pierre René Songa et le Maire nouvellement élu M. Dieudonné Zang Mba, les évêques et leurs collaborateurs ont pris place dans la salle des travaux réservés à cet effet. Mgr Marcel Minlo sera le premier à prendre la parole pour souhaiter la bienvenue à tous et chacun et surtout un bon séjour à Mbalmayo. Puis suivra la présentation du diocèse dans son espace géographique, culturel, humain et surtout pastoral faite par l’ abbé Janvier Owona. Le Maire nouvellement élu quant à lui prendra également la parole pour adresser ses encouragements et surtout la bienvenue à toutes les délégations.
Mgr Joseph Marie Ndi Okalla évêque de Mbalmayo prendra enfin la parole pour définir les jeux et les enjeux de cette session dans ses contours et ses implications. Pour lui en effet, il s’agit pour les diocèses de la CEPY d’indiquer de manière concrète leur déploiement dans le temps et dans l’espace hors des sacristies. Il sagit en d’autres termes de faire-valoir l’être de l’Église dans le monde d’aujourd’hui. En cela il va convoquer à son compte une fois de plus la triple mission de l’ Eglise qu’est : l’annonce de l’évangile, la célébration du mystère Pascal à travers les sacrements pour construire la communion du salut en Jesus Christ, enfin le service et le témoignage de l’évangile au sein de nos communautés et dans la société.
Le but de tout ceci étant pour chacun des diocèses de la CEPY de revoir et de revérifier chacun sa pastoralité et sa promotion de l’évangélisation au quotidien de la vie de l’Eglise.
Les travaux ont donc débuté ce jour par la présentation de L’Instrumentum Laboris. Exercice effectué par les chanceliers de chaque diocèse. Cet exercice consistait notamment à donner une synthèse des questions préalablement traitées dans chaque diocèse à savoir:
1- réception et vulgarisation dans nos diocèses de l’Exhortation Apostolique Post-Synodale du Pape François Evangelii Gaudium
2 – Vérification de la mise en pratique de ce document magisteriel dans nos Eglises locales
3- Etat des lieux de la mise en œuvre des fondamentaux de la mission dans nos diocèses
4- Reconfiguration de la pastorale de ses dynamiques
5- Catéchèse kerygmatiques et mystagogiques
C’est par ordre alphabétique des diocèses que les mandataires ont rendu compte de leurs résultats. Il est à noter que pour le compte de Yaoundé le chancelier M. L’ abbé François Xavier Olomo s’est longuement étendu sur tout le travail qui est fait à Yaoundé par tout le presbyterium sous l’impulsion de l’Archevêque métropolitain son excellence Mgr Jean Mbarga.

ESCALE

Un peu plus tard dans l’après-midi, sur le chemin de la paroisse Sacré-Cœur de Mbock kulu, les évêques vont faire escale sur la tombe de la révérende Sœur Sylvia Reechi dont le corps repose désormais dans la communauté Redemptor Hominis. Une escale qui a permis aux uns et aux autres de faire une station de mémoire afin de se souvenir des bons moments passés avec elle soit comme collaborateurs, soit comme étudiants. Les évêques vont se recueillir et bénir la tombe en confiant une fois de plus son âme au Seigneur.

Messe d’ouverture

Présidée par Mrg Christophe Zoa, évêque de Sangmelima, la messe a débuté vers 19h30 dans une chapelle bondée de chrétiens.

Mgr Jean Mbarga a été désigné comme prédicateur à cette messe et c’etait l’occasion pour lui de revenir sur la définition du pauvre et de l’option préférentielle de l’ Eglise pour le pauvre. Avec dextérité et finesse, il a laissé voir et entrevoir combien il est juste et bon que les pauvres soient une préoccupation sociale pour tous. En cela, il a émis le vœux pour la CEPY de célébrer de manière plus particulière la journée des pauvres le 33è dimanche de chaque année.
La soirée va s’achever par un repas gracieusement offert par le Délégué général à la sûreté national dans sa résidence.

Abbé Yannick ATEBA
Dircom adjoint 
MCS Yaoundé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Bienvouloir rédiger votre commentaire!
Bienvouloir entrer votre nom ici